Retour au nouvelles et évenements

Innovation - Blogue, Innovation

Voici comment protéger votre bâtiment pendant la saison des ouragans

La saison des ouragans de 2022 a commencé relativement lentement, mais s’est poursuivie cet automne, avec de grosses tempêtes causant des dégâts sur la côte est du Canada et en Floride. En effet, n’importe qui de la côte du Golfe vous dira que la menace d’une tempête majeure est presque toujours présente dans les zones côtières sujettes à de telles perturbations.

Et ne vous méprenez pas, nous sommes au milieu de la saison des ouragans : celle-ci s’étend du 1er juin au 30 novembre dans l’Atlantique et le Pacifique central, et du 15 mai au 30 novembre dans le Pacifique Est.

Et ce, sans compter les intempéries de plus en plus fortes et les dégâts causés par les tempêtes qui touchent désormais régulièrement les régions intérieures en raison du changement climatique.

En cas de tempête, le propriétaire d’un bâtiment ne peut pas faire grand-chose d’autre que d’attendre qu’elle passe (et bien sûr d’évacuer si un ordre a été donné). Les experts spécialisés dans la préparation aux situations d’urgence précisent notamment qu’un fort courant d’eau d’une profondeur de 15 cm seulement peut faire tomber une personne et qu’un courant d’eau d’une profondeur de 30 cm seulement peut emporter des véhicules. Ils peuvent également causer de gros dégâts à un bâtiment.

Mais il y a plusieurs choses que les propriétaires de bâtiments peuvent faire à l’avance pour s’assurer que leur propriété est en mesure de résister à des vents de la force d’un ouragan, qui peuvent aller de 119 à 153 km/h lors d’une tempête de catégorie 1 jusqu’à 253 km/h et plus lors d’une tempête de catégorie 5, et prévenir ainsi d’autres dommages.

Voici un aperçu des mesures que les propriétaires de bâtiments peuvent prendre pour protéger leur investissement.

Protection contre les ouragans : l’intégrité du bâtiment

Rima Taher, ingénieure en génie civil et en structure (et experte en conception de bâtiments résistants aux vents forts), fait plusieurs recommandations pour concevoir des bâtiments capables de résister à de très fortes tempêtes :

  • Concevez des toits à plusieurs pentes, comme un toit en croupe à quatre pentes, qui offrent une meilleure performance que les toits traditionnels à pignon à deux pentes. Les toits inclinés à 30 degrés environ sont les plus efficaces contre les vents violents, de même que les plans d’étages carrés, hexagonaux ou octogonaux.
  • Évitez les porte-à-faux. Raccordez la toiture aux murs à l’aide de clous ou de vis, et non d’agrafes, et pensez à utiliser des fixations anti-ouragan pour sécuriser encore davantage votre toit afin de le protéger contre les vents forts qui peuvent soulever les toits des bâtiments.
  • Envisagez d’ajouter des systèmes qui réduisent la tension du vent exercée sur le bord inférieur d’un toit, notamment des frises dentelées ou des grilles horizontales.
  • Renforcez les pieux de fondation à l’aide de contreventements et enfoncez-les suffisamment profondément pour réduire les risques d’affouillement du sol (lorsque l’écoulement de l’eau rend le sol meuble et instable sur les bords d’une fondation).
  • Pensez à installer des volets anti-ouragan ou d’autres protections pour garder les fenêtres et autres vitrages intacts (voir ci-dessous).

Protection contre les ouragans : les fenêtres

Il existe de nombreuses options pour protéger les vitrages des vents violents, mais certaines peuvent être préférables à d’autres, en fonction de votre budget et différentes circonstances.

Les fenêtres résistantes aux chocs (généralement constituées de plusieurs vitres renforcées par une couche de polymère) peuvent être efficaces contre les vents violents et les débris. Par ailleurs, elles ne se briseront pas en éclats dangereux si le verre se casse. Un autre avantage majeur des fenêtres résistantes aux chocs, c’est que vous n’avez pas besoin d’installer des volets anti-tempête ou d’autres éléments.

Mais il existe d’autres bonnes options que les propriétaires de bâtiments peuvent prendre en considération. Voici un aperçu des plus populaires:

1. Panneaux de contreplaqué. La protection de fenêtre la plus basique, mais qui peut s’avérer très pratique en cas d’urgence. Veillez à utiliser des planches de haute qualité, en bon état et fixées très solidement.

2. Panneaux anti-tempête. Une protection de fenêtre également assez basique. Ces panneaux faits de métal ou d’aluminium ondulé ou encore de plastique rigide peuvent être très efficaces et économiques. Ils sont généralement installés avant une tempête et enlevés après.

3. Tissu de protection contre les ouragans. Il s’agit d’un tissu Kevlar (le même matériau que celui utilisé pour les gilets pare-balles), ce qui le rend assez abordable, solide et léger.

4. Volets paupières. Une autre option économique. Les volets paupières sont aussi connus sous le nom d’auvents à clapet. En plus de fournir une protection contre les tempêtes, ils offrent également un bel ombrage et une protection contre les UV.

5. Volets roulants. Les volets roulants anti-tempête offrent une excellente protection et une grande commodité, car ils peuvent être enroulés et déroulés au besoin. Ces volets peuvent être actionnés électroniquement ou au moyen de manivelles manuelles.

6. Volets en accordéon. Fabriqués habituellement en métal ou en polycarbonate, ces volets sont fixés de façon permanente sur le côté d’un bâtiment et se replient en accordéon lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

7. Volets Bahamas. Faits généralement de bois, de fibre de verre ou d’aluminium, les volets Bahamas (ou Bermudes) sont élégants et consistent essentiellement en un grand volet à persiennes suspendu depuis le haut d’une fenêtre. Un autre excellent choix pour obtenir plus d’ombrage et d’intimité.

8. Volets coloniaux. Une autre option intéressante et très esthétique qui se fixe sur les côtés d’une fenêtre. Vous voyez souvent ces types de volets dans le sud des États-Unis.

Protection contre les ouragans : la préparation générale

Outre la protection de votre bâtiment et de ses vitrages contre les effets dommageables des tempêtes majeures, il existe d’autres mesures que vous pouvez prendre pour vous préparer avant la prochaine grosse tempête.

Le site Ready.gov indique que c’est une bonne idée d’établir à l’avance un plan d’urgence à votre domicile et à votre bureau (et dans tous les endroits que vous fréquentez). Comme les tempêtes (ainsi que les ondes de tempête et autres conditions dangereuses qui en découlent) peuvent arriver rapidement, assurez-vous de connaître à l’avance vos itinéraires d’évacuation. Entraînez-vous à les mémoriser et veillez à bien vous rappeler l’endroit où vous allez rester pendant votre évacuation.

Gardez votre téléphone cellulaire chargé et assurez-vous d’avoir suffisamment de provisions pour faire face à la tempête. Les Américains peuvent également télécharger l’application FEMA pour recevoir des alertes en temps réel si une catastrophe se produit.

Enfin, préparez votre bâtiment en nettoyant les drains et les gouttières, puis rassemblez et stockez vos meubles extérieurs ou tout autre objet qui pourraient s’envoler en cas de vents forts.

Dernier point mais non des moindres, aidez vos voisins si vous le pouvez, en particulier ceux qui sont vulnérables. La force et la capacité de résistance de chacun au sein d’une communauté profitent à tous. Restez en sécurité!

Nouvelles et mises à jour

Les dernières nouveautés d'Unicel Architectural

Unicel Architectural célèbre ses 60 ans d’activité

Nouvelles d'entreprise - Entreprise, Nouvelles et événements

Système de mur-rideau en bois

- Actualités produit, Blogue