Retour au nouvelles et évenements

- Blogue, Innovation

L’impact de la modélisation des données du bâtiment (BIM) dans le secteur de la construction

La modélisation des données du bâtiment (BIM) est désormais une technologie omniprésente dans le secteur de la construction. Elle est d’ailleurs devenue pratique courante dans plusieurs économies, y compris le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Allemagne, la France, le Canada et l’Australie.

Le marché mondial de la technologie BIM, d’une valeur de 7,9 milliards de dollars, est devenu si populaire qu’il devrait progresser à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de près de 14 pour cent, pour atteindre 15 milliards de dollars d’ici 2028.

Mais pourquoi au juste la technologie BIM est-elle devenue partie intégrante des grands projets de construction? Nous allons examiner ci-après cette question et d’autres encore.

Qu’est-ce que la modélisation des données du bâtiment?

Pendant des années, le secteur de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction (AIC) a souffert d’une communication et d’un échange de données insuffisants, d’une lenteur dans la réalisation des projets et de coûts plus élevés que nécessaire.

Cela s’explique en grande partie par le fait que la collaboration entre les différents intervenants d’un projet de construction — des architectes aux ingénieurs en passant par les concepteurs — ne s’est généralement pas déroulée de manière harmonieuse ou efficace par le passé.

Les propriétaires de bâtiments ont cependant à cœur de résoudre le problème : leur plus grand élément de motivation étant les coûts. Le National Institute of Standards and Testing (NIST) estime que ce manque de coordination coûte chaque année près de 16 milliards de dollars aux propriétaires de bâtiments.

C’est là que la technologie BIM entre en jeu. Il s’agit d’un outil de modélisation 3D intelligent qui sert de source unique de vérité ainsi que de représentation numérique des caractéristiques physiques et fonctionnelles d’un bâtiment. La technologie BIM utilise les données des installations dès les phases de planification et de conception afin d’améliorer la compréhension et la prise de décision concernant l’entretien, la conception et la gestion d’un bâtiment.

Contrairement à la technologie des jumeaux numériques, qui en est encore à ses débuts, la technologie BIM existe sous une forme ou une autre depuis le milieu des années 1980 (bien qu’elle n’ait commencé à devenir populaire qu’au début des années 2000). Les jumeaux numériques utilisent des données BIM ainsi que des sources de données de construction et d’exploitation.

Quels sont les avantages de la technologie BIM?

La technologie BIM peut aider les propriétaires et les gestionnaires de bâtiments à améliorer les processus suivants :

  • Améliorer la collaboration et la coordination : La nature du logiciel BIM permet aux parties prenantes de collaborer en temps réel au sein d’une plateforme centralisée, au lieu d’utiliser une approche traditionnellement cloisonnée et fragmentée.
  • Réduire les coûts et les délais de construction : En simulant les processus de construction, les entrepreneurs peuvent repérer les problèmes dans le logiciel avant qu’ils ne se produisent dans le monde physique.
  • Améliorer la sécurité du chantier et la qualité du projet : Comme dans le cas précédent, les entrepreneurs peuvent être alertés par le logiciel BIM des problèmes potentiels de santé et de sécurité sur le chantier avant qu’ils ne deviennent une réalité.
  • Améliorer la durabilité : Le logiciel BIM permet d’évaluer les impacts environnementaux attendus des composants et des systèmes d’un bâtiment avant sa construction.
  • Améliorer la gestion des installations : La technologie BIM fournit des enregistrements numériques qui peuvent être utilisés pour améliorer la gestion des installations, y compris la planification de la maintenance et la gestion de l’espace.

Elle est utilisée dans de nombreux sous-secteurs de l’AIC, notamment l’architecture; le génie civil; la mécanique, l’électricité et la plomberie (MEP); ainsi que l’ingénierie structurale.

La technologie BIM est devenue si courante que le gouvernement britannique a rendu son utilisation obligatoire dans tous les projets de construction gouvernementaux.

Qu’est-ce que les niveaux BIM?

Il existe différents niveaux BIM que chaque projet peut atteindre, chaque niveau successif représentant un ensemble de critères plus complexes.

  1. Niveau 0 : Modèles CAO 2D, dessins, impressions numériques et très peu de collaboration.
  2. Niveau 1 : Dessins 2D avec un peu de modélisation 3D, avec un environnement de données commun (CDE) et des normes CAO gérées selon la norme BS 1192:2007.
  3. Niveau 2 : Modèles 3D utilisés par tous les membres de l’équipe, avec partage des informations sur le bâtiment dans un format de fichier commun tel que Industry Foundation Class (IFC) ou COBie (Construction Operations Building Information Exchange).
  4. Niveau 3 : Tous les membres de l’équipe travaillent à partir du même modèle 3D. Le niveau 3 est également connu sous le nom de « Open BIM ».
  5. Niveau 4 : Un élément temporel, tel que des données de planification, est ajouté au modèle 3D centralisé.
  6. Niveau 5 : Des estimations de coûts, une analyse du budget et un suivi du budget sont ajoutés au modèle 3D.
  7. Niveau 6 : Des données relatives à la consommation d’énergie sont prises en compte avant la construction du bâtiment.

Les niveaux BIM démontrent le degré de maturité de la gestion d’un bâtiment : plus le niveau est élevé, plus elle est sophistiquée, efficace et rentable.

La technologie BIM aide les bâtiments à fonctionner de manière plus rentable

Dans le monde de l’AIC, la technologie BIM est devenue un marché important et en croissance rapide. Certains pays imposent même son utilisation dans les projets de construction gouvernementaux officiels.

Et pourquoi pas? La technologie BIM (en particulier les niveaux BIM les plus avancés) améliore la coordination et la collaboration d’un projet en garantissant que les parties prenantes travaillent à partir du même modèle 3D d’un bâtiment, ont accès à des formats de fichiers communs utilisables par tous et peuvent communiquer librement sur une plateforme centralisée.

En résumé, la technologie BIM permet de réduire les délais et les coûts des projets, d’améliorer la sécurité et la qualité des projets, de rendre les chantiers plus sûrs et de gérer les bâtiments de manière plus efficace.

Nouvelles et mises à jour

Les dernières nouveautés d'Unicel Architectural

Vision ControlMD pour la protection contre les rayonnements laser dans les établissements de soins de santé

- Actualités produit, Blogue