Retour au nouvelles et évenements

Innovation - Blogue, Innovation

Comment la conception biophilique améliore la santé humaine en reliant les bâtiments et leurs occupants à la nature

Lorsque le biologiste américain Edward O. Wilson a popularisé pour la première fois le terme «biophilie» – défini comme le désir inné des humains de se connecter avec la nature et d’autres formes de vie – au début des années 1980, il ne parlait pas spécifiquement d’architecture et de design. Et il ne préconisait certainement pas de nouvelles façons de construire des bâtiments.

Mais parce que les compatriotes américains de Wilson passent maintenant de plus en plus de temps à l’intérieur – actuellement environ 90% de leur temps, selon la plupart des études – le concept de biophilie, ses caractéristiques et ses avantages profonds pour les citadins, est devenu un sujet de conception passionnant.

Mais qu’est-ce que la conception biophilique, quels sont ses principaux avantages pour les entreprises et les employés et comment pourrait-elle aider votre prochain projet de construction?

Lisez la suite pour le savoir.

Qu’est-ce que la conception biophilique?

Comme Keller et Calabrese le soutiennent dans « The Practice of Biophilic Design », presque tout ce que nous percevons comme étant « normal » aujourd’hui n’est en fait pas si normal. Alors que l’agriculture organisée existe depuis 12 000 ans, la production de masse de biens et de services ne date que de quelques centaines d’années. La technologie électronique n’existe que depuis le 19ème siècle.

Par conséquent, soutiennent les auteurs, « Le corps humain, l’esprit et les sens ont évolué dans un monde biocentrique non conçu ou inventé par l’homme. » Mais cela n’a pas empêché une grande partie de l’architecture et du design moderne de forcer les gens à vivre dans un environnement contraint et non naturel avec zéro interaction avec la nature. « Une grande partie de l’environnement bâti aujourd’hui est tellement dénué de perceptions sensorielles qu’il rappelle parfois les cages stériles du zoo à l’ancienne, maintenant ironiquement interdit comme « inhumain », ajoutent les auteurs.

En effet, un nombre croissant de recherches scientifiques indiquent que l’amélioration de la qualité de vie peut résulter de contacts, même éphémères, avec la nature ou les milieux naturels.

Les 5 principes de la conception biophilique

Mais la conception biophilique ne consiste pas simplement à ajouter quelques arbres, plantes ou autres éléments naturels ici et là, non, loin de là. Pour être efficaces, les architectes doivent d’abord être conscients des cinq principes de base de la conception biophilique:

1. Les espaces doivent comporter des engagements répétés et continus avec la nature (les expériences isolées ou occasionnelles n’ont pas le même effet)
2. La conception devrait se concentrer sur les éléments naturels pertinents pour la survie et l’expérience de l’évolution humaine (essayez d’éviter les paysages sous-marins, par exemple)
3. La conception biophilique devrait encourager les attachements émotionnels aux milieux et aux lieux naturels en satisfaisant les liens inhérents à la nature (ce qui peut améliorer le bien-être, la motivation et la productivité)
4. Il nécessite une approche intégrée, avec un renforcement mutuel et interconnectée dans l’ensemble du cadre ou de l’espace (les plantes isolées en pot ou d’autres éléments naturels hors contexte ne sont pas considérés comme une conception biophilique)
5. Il favorise des liens efficaces entre les gens et leur environnement (renforçant le sens de la communauté et des responsabilités)

Attributs et applications de la conception biophilique

La conception biophilique englobe trois types potentiels d’expérience naturelle: les expériences directes (contact direct avec la nature, telles que la lumière naturelle, l’eau et les animaux), les expériences indirectes (images ou représentations de la nature, telles que des œuvres d’art ou des matériaux naturels tels que le bois) et les expériences de l’espace et du lieu (caractéristiques spatiales rappelant le monde naturel qui favorisent un sentiment inné de bien-être).

Moyens pratiques d’atteindre la conception biophilique

Bien que l’ajout de vie végétale soit un moyen évident d’amener la nature dans des espaces artificiels, d’autres éléments de la conception biophilique incluent l’utilisation de motifs biomorphiques et de biomimétisme (tels que la séquence de Fibonacci). D’autres moyens pratiques d’atteindre la conception biophilique comprennent:

  • Systèmes d’éclairage naturels ou artificiels qui imitent les rythmes circadiens
  • L’inclusion d’éléments d’eau tels que des aquariums, des jardins d’eau ou des murs d’eau
  • Bonne stimulation du flux d’air et variabilité de la température / flux d’air (ce qui aide à garder les gens éveillés et alertes)
  • Stimuli multi sensoriel (c.-à-d. une combinaison de ce qui précède)
  • Fenêtres, lanterneaux et murs-rideaux, permettant aux occupants de l’immeuble d’observer la nature
  • L’utilisation d’autres éléments naturels tels que le bois (avec le grain visible) ou la pierre
  • L’utilisation de formes naturelles au lieu de lignes droites

Les avantages de la conception biophilique

La recherche a identifié plusieurs avantages tangibles associés à la conception biophilique. Il a été démontré, par exemple, que les patients dans les environnements de soins de santé avec la conception biophilique ont réduit leur stress, abaissé leur pression artérielle et ont obtenu des temps de guérison plus rapides.

En milieu de travail, la conception biophilique peut également améliorer la productivité, améliorer la créativité et même réduire le nombre de jours de maladie moyens par employé (ce qui se traduit par des économies annuelles potentielles d’environ 3 000 $ par employé).

Des recherches récentes ont mis en évidence d’autres avantages, notamment:

  • L’exposition continue à la nature améliore la concentration cognitive (Lee, et al., 2015) et réduit le stress (Park, et. al. 2009)
  • Les décors agréables pour les yeux aident à détendre les muscles oculaires (Lewis, 2012) et déclenchent des réactions mentales plus positives (Biederman et Vessel, 2006)
  • Les scènes de forêt diminuent souvent les hormones de stress, la tension artérielle et la fréquence cardiaque (Park, et.al. 2010)

Les avantages de ce qui précède dans les scénarios de soins de santé sont évidents mais peuvent avoir de profondes implications coûts-avantages en ce qui concerne la productivité de la main-d’œuvre et les économies des employés. En effet, on a constaté que les coûts liés à l’humain en milieu de travail résultant de lieux de travail malsains étaient 112 fois plus élevés que les coûts énergétiques des bâtiments inefficaces.

Un exemple de la façon dont la conception biophilique peut faire économiser de l’argent aux entreprises: un centre d’appels à Sacramento a économisé environ 3 000 $ par an, par employé, en faisant simplement pivoter les bureaux pour ainsi obtenir un meilleur accès visuel aux fenêtres.

Le verre et les produits de vitrage contribuent à la conception biophilique

La recherche est claire: la conception biophilique peut faire économiser de l’argent, avoir des employés en meilleure santé et améliorer la productivité. L’un des moyens les plus simples d’intégrer la nature à l’intérieur de n’importe quel bâtiment est à l’aide du verre et des produits de vitrage. Les fenêtres, les lanterneaux et les murs-rideaux en bois d’Unicel Architectural peuvent contribuer à la conception biophilique en offrant une meilleure vue et des connexions avec la nature, une lumière naturelle améliorée et une meilleure régulation du flux d’air et de la température grâce à des espaces plus attrayants, plus productifs et plus sains.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur nos lanterneaux et murs-rideaux.

Nouvelles et mises à jour

Les dernières nouveautés d'Unicel Architectural

Unicel Architectural célèbre ses 60 ans d’activité

Nouvelles d'entreprise - Entreprise, Nouvelles et événements

Système de mur-rideau en bois

- Actualités produit, Blogue